Méditation de Charles de Foucauld à l’Evangile du Mercredi des Cendres Mt 6,1-6.16-18