Méditation de Charles de Foucauld à l’Evangile du 32ème dimanche du Temps Ordinaire (Lc20, 27-38)