Commentaire de Charles de Foucauld à l’Evangile de Jean, en substitution de Mt 20,1-16