Commentaire de Charles de Foucauld à Lc 4_21-30

4ème dimanche du Temps Ordinaire C