Méditation de Charles de Foucauld à l’Évangile du 4ème dimanche de Pâques. (Jn10,27-30)