Via De Nicola, 6 – 20098 S. Giuliano Milanese (MI)/ Italia, 0039/ 02 98 24 69 33 / sangiuliano.mi@discepoledelvangelo.it
Temps de prière
Office des lectures : 6h30 (mardi et vendredi), /7h00 (lundi, mercedi et jeudi).
Célébration Eucharistique : 8h30 (lundi, jeudi et vendredi), 18h00 (mardu), 20h45 (mercredi).
Adoration Eucharistique de 17h00 à 18h00.
Vepres : 18h00 (le mardi a 17h45).

Du lundi au vendredi la communauté prie aux horaires indiqués.
Les samedi et dimanche les temps de prière sont adaptés aux exigences des engagements pastoraux.

Adoration Eucharistique nocturne durant les periodes d’Avent et de Carême

Réflexion et partage de l’Evangile du dimanche successif tous les jeudi de 21h00 à 22h00.

Qui le désirent peut s’unir aux disciples de l’Evangile en participant à ces moments de prières ou en utilisant la chapelle de la fraternité pour la prière personnelle.

 

Tiberiade

“Jésus sortit de nouveau le long de la mer ; toute la foule venait à lui, et il les enseignait“ (Mc 2,13).

Le long de la mer de Tibériade se déroule une période particulière de la vie de Jésus, il ne s’agit plus de la vie de la famille dans la maison de Nazareth, et ce n’est pas encore la révélation définitive, qui s’accomplit à Jérusalem.
Le long de la mer de Tibériade Jésus vit de nombreuses rencontres : il appelle ses premiers disciples, pour qu’ils forment avec lui une nouvelle famille, il porte une parole nouvelle de vie et d’espérance; il guérit les malades, pardonne les pécheurs, rencontre les personnes d’autres cultures et religions.lectio_tiberiade
Pour notre spiritualité des Disciples de l’Evangile, San Giuliano Milanese rappelle pour tant d’aspects ce que Tibériade a été pour Jésus. Nous vivons dans une réalité qui est un point de rencontre de cultures et des religions diverses, une opportunité précieuse d’ouverture et de dialogues. Notre fraternité, présente depuis septembre 2006 à la paroisse San Carlo Borromeo, dans un contexte urbain et dans les ambiances de travail, cherche d’être un lieu de communion et de dialogue pour les chrétiens, croyants d’autres religions et non croyants; d’amitié et de soutien pour ceux qui vivent des situations de souffrance ou de fragilité, de proposition d’une simple fraternité, qui devient un peu “famille”, dans l’esprit de Charles de Foucauld.

Sœurs Laura, Silvia et Lucia.