• Biographie
  • Bibliographie
  • Ecrits
  • Prière d'abandon

Biographie

Charles de Foucauld est né à Strasbourg le 15 septembre 1858.  Orphelin de père et de mère à 6 ans, il a grandi chez ses grands parents. A cause de la guerre de 1870, la famille se réfugia à Nancy, où Charles fréquenta le lycée. En 1876, déterminé à suivre une carrière militaire, il entre à l’Académie de Saint Cyr. Entre temps, la foi qui lui a été transmise s’affaiblit : ce sont des années sombres de désordre et de vie solitaire. Il termina ses études dans l’école de Cavalerie de Saumur,  et commença une brève carrière militaire.

En 1882, il a démissionné de l’armée pour découvrir le Maroc. Ce site sera «un coup de cœur», il est frappé par l’hospitalité des gens, fasciné par l’immensité du désert, mais il est surtout  étonné par la foi en Dieu, grand et unique de l’Islam. Il retourna en France, à Paris, mais il n’est pas en paix. Les questions au sujet de Dieu deviennent une obsession. Sur les conseils de sa cousine Marie, à laquelle il est très proche, il rencontre Père Henry Huvelin pour obtenir les réponses au sujet de la religion catholique. Huvelin, qui a pleinement compris la recherche de Charles, le fait mettre à genoux, confesser et l’envoie recevoir l’Eucharistie. C’est le début de sa conversion, qui a eu lieu autour du 30 Octobre 1886.

Charles de Foucauld se rend, alors, en pèlerinage en Terre Sainte. A Nazareth, il apprend la vie cachée vécue de Jésus, l’existence « de Jésus travailleur humble et obscur à Nazareth.”. En janvier 1890 il entre à la Trappe de Notre Dame des Neiges, en France. Quelques mois après, désirant une vie plus radicale, il est envoyé à la Trappe d’Akbès, en Syrie. Mais il comprend qu’il ne vit pas la plénitude de la vie à Nazareth qu’il recherchait au début de 1897. Il est laissé libre de suivre la volonté de Dieu ailleurs.

En mars 1897, il a déménagé en Terre Sainte où il réside, pour trois ans, dans la ville de Nazareth, dans le service d’un monastère de Clarisses. Il séjournait dans une cabane, vivant dans la pauvreté absolue, en passant des heures en adoration silencieuse de l’Eucharistie et à l’étude de la Bible. Petit à petit, se concrétise le désir de fonder une réalité de vie religieuse à l’intérieur de l’Eglise qui sait reproduire la vie de Nazareth, comme l’a vécu Jésus avec sa famille. Il avait déjà écrit une Règle quand il était encore à la Trappe en 1896.

Il développe alors et pense concrètement à la fraternité des Petits Frères et Petites Sœurs, pour lesquelles il réalisera, entre 1899 et 1902, les Constitutions et le Directoire, mais restera seul jusqu’à la mort.

Petit à petit il sent qu’aimer Jésus signifie devenir un frère pour tous, en particulier pour ceux qui ne le connaissent pas encore. Pour cette raison, il accepte de devenir prêtre, à quarante-trois ans, et de vivre la vie d’imitation de Jésus “parmi les hommes les plus malades, les brebis les plus abandonnés.” Il est ordonné prêtre le 9 juin 1901 à la grande Chapelle du Séminaire de Viviers. Il s’installe à Beni-Abbès, en Algérie à la frontière avec le Maroc, où il veut vivre une vie consacrée à la prière et à l’adoration eucharistique, en ayant un cœur qui aime tout le monde, pour être auprès des hommes un frère universel, dans la solitude avec Dieu.

Continuant à avoir le cœur au Maroc, mais empêché d’y entrer à cause de la situation politique, il se déplace vers le sud dans le territoire Touareg, à Tamanrasset, où il  rencontre la population locale et partage sa vie, s’incarnant dans leur histoire, afin que l’Evangile de Jésus soit connu et vécu dans la vie quotidienne de ces personnes. Il a passé de longues heures avec les habitants, recueillant par écrit leur culture. Ceci a permis d’avoir une mémoire historique.

Charles est décédé le 1er décembre 1916 devant le fort de Tamanrasset, qu’il a construit pendant la Première Guerre mondiale, comme un lieu de protection pour la population. Il sera tué accidentellement par un coup de fusil lors d’une échauffourée provoquée par les troupes rebelles du Sahara.

Plus tard, son message sera ramassé par diverses personnes, laïcs, prêtres et religieux, ce qui donnera lieu à de multiples réalités au sein de l’Eglise, chacun d’entre eux, en se concentrant sur différentes caractéristiques de sa spiritualité, tous unis dans le désir de Frère Charles d’imiter dans leur propre vie, le Modèle Unique, Jésus de Nazareth.

 

Téléchargez la biographie de Charles de Foucauld

Collections  des œuvres spirituelles de Charles de Foucauld

FOUCAULD C. DE, Considérations sur les fêtes de l’année, tome I, Nouvelle Cité, Paris 1987.
–, Qui peut résister à Dieu? Méditations sur l’Écriture Sainte (1896-1898), tome II-III, Nouvelle Cité, Paris 1980; tr. it., Chi può resistere a Dio? Meditazioni sulla Sacra Scrittura (1896-1898), vol. II-III, Città Nuova, Roma 1983.
–, Méditations sur les psaumes (1897), tome II-III/2, Nouvelle Cité, Montrouge 2002; tr. it., Insegnaci a pregare. Meditazioni sui Salmi, Centro Ambrosiano, Milano 2003.
–, En vue de Dieu seul. Méditations sur les passages des Saints Évangiles relatifs à quinze vertus (1897), tome IV/1, Nouvelle Cité, Paris 1973, 1999; tr. it., Meditazioni sui passi dei vangeli relativi a Dio solo, fede, speranza, carità (1897-1898), vol. IV, Città Nuova, Roma 1973, 37-254.
–, Aux plus petits de mes frères. Méditations sur les passages des Saints Évangiles relatifs à quinze vertus (1897-1898), tome IV/2, Nouvelle Cité, Paris 1973; tr. it., Meditazioni sui passi dei vangeli relativi a Dio solo, fede, speranza, carità (1897-1898), vol. IV, Città Nuova, Roma 1973, 255-425.
–, Commentaire de Saint Matthieu (1886-1900), tome V, Nouvelle Cité, Paris 1989.
–, La bonté de Dieu. Méditations sur les Saints Évangiles (1), tome VI/1, Nouvelle Cité, Montrouge 1996.
–, L’imitation du Bien-aimé. Méditations sur les Saints Évangiles (2), tome VI/2, Nouvelle Cité, Montrouge 1997.
–, Petit frère de Jésus. Méditations sur l’imitation de Notre-Seigneur, l’amour du prochain, la pauvreté et l’abjection (1897-1898). Essai pour tenir compagnie à Notre-Seigneur Jésus (1900), tome VII, Nouvelle Cité, Paris 1976; tr. it., Piccolo fratello di Gesù. Meditazioni (1897-1900), vol. VII, Città Nuova, Roma 1975.
–, L’esprit de Jésus. Méditations et explications de l’Évangile (1896-1915), tome VIII, Nouvelle Cité, Paris 1978, Montrouge 2005; tr. it., Lo spirito di Gesù. Meditazioni (1898-1915), vol. VIII, Città Nuova, Roma 1978.
–, La dernière place. Retraite à Nazareth (1897), tome IX/1, Nouvelle Cité, Montrouge 2002; tr. it., La vita nascosta. Ritiri in Terra Santa (1897-1900), vol. IX/1, Città Nuova, Roma 1974.
–, Crier l’Évangile. Retraites en Terre Sainte, tome IX/2, Nouvelle Cité, Paris 1974; tr. it., All’ultimo posto. Ritiri in Terra Santa (1897-1900), vol. IX/2, Città Nuova, Roma 1974.
–, Seul avec Dieu. Retraites à Notre-Dame des Neiges et au Sahara, tome X, Nouvelle Cité, Paris 1975, Montrouge 2005; tr. it., Solitudine con Dio. Ritiri per le ordinazioni e nel Sahara (1900-1909), vol. X, Città Nuova, Roma 1975.
–, Règlements et Directoire, tome XI-XII, Nouvelle Cité, Montrouge 1995.
–, Carnet de Beni Abbès (1901-1905), tome XIII, Nouvelle Cité, Paris 1993.
–, Carnets de Tamanrasset (1905-1916), tome XIV, Nouvelle Cité, Paris 1986.
–, Voyageur dans la nuit. Notes de spiritualité (1888-1916), tome XV, Nouvelle Cité, Paris 1979; tr. it., Viaggiatore nella notte. Note spirituali varie (1888-1916), vol. XV, Città Nuova, Roma 1979.

Correspondances de Charles de Foucauld

FOUCAULD C. DE, «Cette chère dernière place». Lettres à mes frères de la Trappe, ed. A. Robert – P. Sourisseau, Cerf, Paris 1991.
–, Correspondances lyonnaises (1904-1916), Karthala, Paris 2005.
–, Correspondances sahariennes. Lettres inédites aux Pères blancs et aux Sœurs blanches (1901-1916), Cerf, Paris 1998.
–, L’aventure de l’amour de Dieu. 80 Lettres inédites de Charles de Foucauld à Louis Massignon, ed. J.-F. Six, Seuil, Paris 1993.
–, Lettres à Henry de Castries, Grasset, Paris 1938; Lettres à son ami Henry de Castries (1901-1916), Nouvelle Cité, Bruyères-le-Châtel 2011.
–, Lettres à Mme de Bondy. De la Trappe à Tamanrasset, Desclée de Brouwer, Paris 1966; tr. it., Lettere a Mme de Bondy. Dalla Trappa a Tamanrasset, AVE, Roma 1968.
–, Lettres à sa sœur Marie de Blic, Le Livre Ouvert, Mesnil Saint-Loup 2005.
–, Lettres à un ami de lycée. Correspondance avec Gabriel Tourdes (1874-1915), Bruyères-le-Châtel 2010; tr. it., Lettere a un amico di liceo. Corrispondenza inedita con Gabriel Tourdes (1874-1915), Città Nuova, Roma 1985.
–, Lettres inédites au général Laperrine, pacificateur du Sahara, La Colombe, Paris 1955.
–, XXV lettres inédites du Père de Foucauld. Correspondance avec le chanoine Caron, Bonne Presse, Paris 1946.
FOUCAULD C. DE – ABBÉ HUVELIN, 20 ans de correspondances entre Charles de Foucauld et son directeur spirituel (1890-1910), ed. J.-F. Six – B. Cuisinier, Nouvelle Cité, Bruyères-le-Châtel 2010; tr. it., Charles de Foucauld – Don Huvelin. Corrispondenza inedita, Borla, Torino 1965.

Œuvres scientifiques de Charles de Foucauld

FOUCAULD C. DE, Chants Touaregs, Albin Michel, Paris 1997.
–, Dictionnaire abrégé tuareg-français des noms propres. Dialecte de l’Ahaggar, Larose, Paris 1940.
–, Dictionnaire abrégé tuareg-français. Dialecte de l’Ahaggar, 4 tomes, Basset, Paris 1951-1952.
–, Esquisses sahariennes. Trois carnets inédits de 1885, Jean Maisonneuve, Paris 1985.
–, Lexique abrégé tuareg-français. Dialecte de l’Ahaggar, 2 tomes, Basset, Alger 1918, 19202.
–, Notes pour servir à un essai de grammaire touarègue, Carbonnel, Alger 1920.
–, Poésies touarègues, 2 tomes, Leroux, Paris 1925 – 1930.
–, Reconnaissance au Maroc, Challamel, Paris 1888, Societé d’Editions Géographiques maritimes et coloniales, Paris 1939, L’Harmattan, Paris 1998, Du Jasmin, Clichy 1999.
FOUCAULD C. DE – CALASSANTI-MOTYLINSKI A. DE, Grammaire, dialogues et dictionnaires tuaregs, Basset, Alger 1908.
–, Textes tuaregs en prose. Dialecte de l’Ahaggar, Basset, Alger 1922. Réédition critique par l’équipe Salem Chaker, Edisud, Aix-en-Provence 1984.

Pour connaître Charles de Foucauld

ANNIE DI GESÙ (PETITE SŒUR), Charles de Foucauld, Qiqajon, Magnano (BI) 1998.
ANNUNZIATA DI GESÙ (PETITE SŒUR), Charles de Foucauld e l’islam, Qiqajon, Magnano (BI) 2005.
BAZIN R., Charles de Foucauld, explorateur du Maroc, ermite au Sahara, Plon, Paris 1921, Nouvelle Cité, Montrouge 2003; tr. it., Charles de Foucauld, esploratore del Marocco, eremita nel Sahara, Paoline, Milano 2005.
BOUVIER M., Le Christ de Charles de Foucauld, Desclée de Brouwer, Paris 2004.
FOUCAULD C. DE, Solo con Dio in compagnia dei fratelli. Itinerario spirituale dagli scritti, ed. E. Bolis, Paoline, Milano 2002.
CHATELARD A., Charles de Foucauld: le chemin vers Tamanrasset, Karthala, 2002; tr. it., Charles de Foucauld verso Tamanrasset, Qiqajon, Magnano (BI) 2002.
Contemplazione e secolarità dei laici sulle orme di Charles de Foucauld, Elledici, Leumann (TO) 2004.
CURUCHICH TUYUC C.O., Charles de Foucauld e René Voillaume. Esperienza e Teologia del «Mistero di Nazaret», Cittadella, Assisi 2011.
FRACCARO A., «Questa piccola vita di Nazareth che sono venuto a cercare…». La “vita cristiana” nei testi di fondazione di Charles de Foucauld, Milano, Glossa 2006.
FURIOLI A., Charles de Foucauld. L’amicizia con Gesù, Ancora, Milano 2002.
LARINI R. (ed.), Charles de Foucauld. L’eloquenza di una vita secondo l’evangelo, Qiqajon, Magnano (BI) 2003.
MANDONICO A., Nazaret nella spiritualità di Charles de Foucauld, Messaggero, Padova 2002.
–, Testimoni dell’Emmanuele, Erga, Genova 2010.
MARITAIN J., La vocazione dei piccoli fratelli di Gesù, La Locusta, Vicenza 1974.

MAXENCE J.L., L’appel du désert. Charles de Foucauld – Antoine de Saint-Exupéry, Presses de la Renaissance, Paris 2002; tr. it., Il richiamo del deserto. Charles de Foucauld – Antoine de Saint-Exupéry, Messaggero, Padova 2005.
MAZZOLARI P., Charles de Foucauld, La Locusta, Vicenza 1965.
RAULT C., Désert ma cathédrale, Desclée de Brouwer, Paris 2008.
RIZZI G., Il ritorno di Elia. Charles de Foucauld: il mormorio leggero dello Spirito nell’islām, Il Pozzo di Giacobbe, Trapani 2011.
ROSADONI L., Charles de Foucauld fratello universale, Gribaudi, Torino 19912.
SEQUERI P., Charles de Foucauld. Il vangelo viene da Nazaret, Vita e Pensiero, Milano 2010.
SERPETTE M., Foucauld au désert, Desclée de Brouwer, Paris 1997; tr. it., Foucauld nel deserto, Queriniana, Brescia 1998.
–, Frère Charles, ouverture au monde, «Jesus Caritas» 278 (2000) 43-48.
SIX J.-F., Charles de Foucauld aujourd’hui, Seuil, Paris 1966; tr. it., Charles de Foucauld oggi, Massimo, Milano 1969.
–, Charles de Foucauld autrement, DDB, Paris 2008.
–, Itinerario spirituale di Charles de Foucauld, Morcelliana, Brescia 19863.
–, La mia fede, Città Nuova, Roma 1972.
SIX J.-F. – SERPETTE M. – SOURISSEAU P., Le testament de Charles de Foucauld, Fayard, Paris 2005.
TOMMASO (PICCOLO FRATELLO) (ed.), Piccolo per diventare fratello. Charles de Foucauld e i Piccoli Fratelli del Vangelo, Cittadella, Città di Castello (PG) 1991.
WACKENHEIM G., Charles de Foucauld enfant, Libreria Coello, San Pedro Sula (Honduras) 2002; tr. it., Charles de Foucauld bambino, «Famiglia Carlo de Foucauld» 112 (2008) 9-132.

Pour connaître  Petite soeur Magdeleine de Jésus

ANNIE DI GESÙ (PETITE SŒUR), Piccola sorella Magdeleine di Gesù, Qiqajon, Magnano (BI) 2011.
BOZZOLON N. – BOZZOLON I., Piccola sorella Magdeleine di Gesù. Una rosa fiorisce nel deserto, CLEUP, Padova 2011.
MAGDELEINE DE JESUS (PETITE SŒUR), D’un bout du monde à l’autre, Nouvelle Cité, Paris 1983; tr. it., Da un capo all’altro del mondo, Città Nuova, Roma 1985.
–, “Dieu m’a prise par la main…”. Sa jeunesse et les dix premières années de la fondation 1898-1949, manoscritto, Roma 1995; tr. it., “Dio mi ha preso per mano…”. La sua giovinezza e i primi 10 anni della fondazione 1898-1949, manoscritto, Roma 1995.
–, Du Sahara au monde entier. Les Petites Sœurs de Jésus sur les traces du Frère Charles de Jésus, Nouvelle Cité, Paris 1981; tr. it., Dal Sahara al mondo intero, Città Nuova, Roma 1983.
–, Gesù per le strade. Lettere e scritti spirituali, 2 voll., Piemme, Casale Monferrato (AL) 2000.
–, Il padrone dell’impossibile, Piemme, Casale Monferrato (AL) 1994.
–, Jésus est le Maître de l’impossible, Le Livre Ouvert, Mesnil Saint-Loup 1991; tr. it., Gesù è il Signore dell’impossibile, Città Nuova, Roma 1993.

Pour connaître Carlo Carretto

CARRETTO C., Padre mio mi abbandono a te, Città Nuova, Roma 1975.

Pour connaître Henri Huvelin

HUVELIN H., Bossuet, Fenelon, le quietisme, Lecoffre-Gabalda, Paris 1912.
–, Cours sur l’histoire de l’Église, Saint Paul, Paris 1964.
–, L’Amour de Notre-Seigneur, Lecoffre, Paris 1925.
–, Le regard du Christ, Arthème Fayard, Paris 1960.
HUVELIN P.M.J., Écrits spirituels et paroles de l’Abbé Huvelin, ed. M.T. Louis-Lefebvre, Lethielleux, Paris 1959.

Pour connaître Louis Massignon

MASSIGNON L., Parole donnée, Seuil, Paris 1987; tr. it., Parola data, Adelphi, Milano 1995.
MASSIGNON – ABD-EL-JALLIL, Parrain et filleul 1926-1962, Cerf, Paris 2007.
RIZZARDI G., L. Massignon (1883-1962). Un profilo dell’orientalista cattolico, Glossa, Milano 1996.

Pour connaître René Voillaume

VOILLAUME R., A la suite de Jésus, Cerf, Paris 1965.
–, Au cœur des masses, Cerf, Paris 1950; tr. it., Come loro. Nel cuore delle masse, Paoline, Roma 1953, Cinisello Balsamo (MI) 199913.
–, Charles de Foucauld et ses premiers disciples. Du désert arabe au monde des cités, Bayard Éditions – Centurion, Paris 1998; tr. it., Charles de Foucauld e i suoi discepoli, San Paolo, Milano 2001.
–, Con Gesù nel deserto, Morcelliana, Brescia 1970.
–, Contemplativi nel mondo, Cittadella, Assisi 1973.
–, Esigenze di fraternità, Cittadella, Assisi (PG) 19742.
–, Fedeli al vangelo, Cittadella, Assisi (PG) 19742.
–, Frères de tous, Cerf, Paris 1967.
–, Intimità con Dio, Ancora, Milano 1972.
–, L’apostolato dell’amicizia e la vita di preghiera in Padre de Foucauld, Corsia dei Servi, Milano 1958.
–, L’éternel vivant, Cerf, Paris 1978; tr. it., L’eterno vivente, Città Nuova, Roma 1979.
–, La chiesa corpo di Cristo, Corsia dei servi, Milano 1954.
–, La vita religiosa. Conversazioni a Béni-Abbès, Città Nuova, Roma 1973.
–, La vita religiosa nel mondo attuale, Ancora, Milano 1972.
–, Laissez-là vos filets, Cerf, Paris 1975; tr.it., Lasciate le vostre reti. Nuove conversazioni a Béni-Abbès, Città Nuova, Roma 1975.
–, Lettres aux fraternités, I, Témoins silencieux de l’amitié divine, Cerf, Paris 1960; tr. it., Sulle strade del mondo. Lettere ai fratelli cristiani, Morcelliana, Brescia 1960.
–, Lettres aux fraternités, II, À cause de Jésus et de l’Évangile, Cerf, Paris 1960; tr. it., Lettere ai nostri fratelli, Morcelliana, Brescia 1961.
–, Lettres aux fraternités, III, Sur le chemin des hommes, Cerf, Paris 1966; tr. it., Sul cammino degli uomini. Lettere alle fraternità, Morcelliana, Brescia 1967.
–, Lettres aux fraternités, IV, Voyants de Dieu dans la Cité, Cerf, Paris 1974; tr. it., Contemplativi nell’azione. Lettere alle fraternità, Morcelliana, Brescia 1975.
–, Ma chair pour la vie du monde, Cerf, Paris 1972.
–, Messaggio del P. De Foucauld. Conferenza per il gruppo di laureati di AC Gregoriana, Tipografia Ars Graf, Roma 1960.
–, Où est votre foi?, Cerf, 19713; tr. it., Dov’è la vostra fede?, Cittadella, Città di Castello (PG) 1971.
–, Prier pour vivre, Cerf, Paris 1966; tr. it., Pregare per vivere, Cittadella, Assisi (PG) 19745.
–, Retraite au Vatican, Fayard, Paris 1969.
–, Sul cammino degli uomini, Morcelliana, Brescia 1967.
–, Sulle tracce di Gesù, Ancora, Milano 1967.

Lettres

«Mon Dieu, si tu existes, fais que je te connaisse!»…

Lettre de Charles de Foucauld à Henry de Castries, Notre-Dame-des-Neiges, 14 août 1901
Aussitôt que je crus qu’il y avait un Dieu, je compris que je ne pouvais faire autrement que de ne vivre que pour Lui: ma vocation religieuse date de la même heure que ma foi: Dieu est si grand! il y a une telle différence entre Dieu et tout ce qui n’est pas Lui!… Lire tout…

Jamais vaisseau à voile ni à vapeur ne te conduira si loin qu’une minute de prière !

Lettre de Charles de Foucauld à son neveu Charles de Blic, Beni Abbès, 15 novembre 1903

Mon chéri, si tu veux être marin, tu dois aimer les longs voyages, les lointains voyages; tu dois donc avoir un goût bien vif pour la prière qui en un instant conduit si loin, si haut ! Jamais vaisseau à voile ni à vapeur ne te conduira si loin qu’une minute de prière ! Lire tout…

Méditations bibliques

Tu connais notre faiblesse…tu nous cries “courage”
Meditation de Charles de Foucauld au Psaume 13 (12)
Voilà encore des paroles bien consolantes, mon Dieu… Vous connaissez notre faiblesse, vous savez de quelle boue nous sommes formés, et combien la confiance, la foi, le courage nous sont difficiles, combien facilement nous nous laissons aller au découragement…Aussi dans tous vos saints livres nous criez-vous « courage» Lire tout

Sanctifiez le monde, apportez-moi au monde

Méditation de Charles de Foucauld à Lc 1,39

À peine incarné j’inspire à ma mère de me porter à la maison où va naître Jean, afin de le sanctifier avant sa naissance…Lire tout…

 


Mon Père,
Je m’abandonne à toi,
fais de moi ce qu’il te plaira.

Quoi que tu fasses de moi,
je te remercie.
Je suis prêt à tout,
j’accepte tout.

Pourvu que ta volonté
se fasse en moi,
en toutes tes créatures,
je ne désire rien d’autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
avec tout l’amour de mon cœur,
parce que je t’aime,
et que ce m’est un besoin
d’amour de me donner,
de me remettre entre tes mains
sans mesure, avec une infinie confiance
car tu es mon Père. 
.

Mon chéri, si tu veux être marin, tu dois aimer les longs voyages, les lointains voyages; tu dois donc avoir un goût bien vif pour la prière qui en un instant conduit si loin, si haut ! Jamais vaisseau à voile ni à vapeur ne te conduira si loin qu’une minute de prière !